Cinémathérapie

« Et si ce que nous prenons pour du divertissement
était en réalité bien plus que cela ?»

Qu’est-ce que la cinémathérapie?
Dans quel cas est-ce utile ?
Comment ça marche?
La cinémathérapie en séance
La cinémathérapie, outil de parentalité bienveillante
Trois étapes de la cinémathérapie en famille
Les ateliers Cin’éveil
Un livre pour rêver plus loin

Qu’est-ce que la cinémathérapie?Cinémathérapie par les dessins animés - Virginie Lemaire de Bressy

La cinémathérapie est une branche novatrice et pleine de potentiel de l’art-thérapie. Elle utilise le cinéma comme un outil d’auto-coaching pour s’éveiller et s’épanouir.

Ludique et accessible, la cinémathérapie s’adapte à tous : adultes, enfants, adolescents et familles. Chaque film, chaque héros, chaque histoire aborde des thèmes qui peuvent être saisis par le spectateur comme une ressource. Toute la subtilité réside dans le fait de trouver le juste levier pour la bonne personne.

 

Dans quel cas est-ce utile ?

Plus précisément, s’auto-coacher avec le cinéma peut permettre :

  • de s’enrichir de nouvelles expériences,
  • d’identifier certaines problématiques pour mieux les éviter ou les résoudre,
  • de percevoir différemment une situation,
  • d’accéder à l’inconscient plus facilement grâce à la symbolique,
  • de se connecter avec ses ressentis, et
  • de s’inspirer pour créer des alternatives de vie favorables.

 

Comment ça marche?

Cinémathérapie - Virginie lemaire de BressyPour fonctionner, la cinémathérapie se base sur une connexion entre les thèmes évoqués dans le film et la réflexion, plus ou moins consciente, qu’elle induit chez le spectateur. Le film déclenche et alimente le dialogue (interne et interindividu) sur une base concrète avec, en bonus, le côté ludique pour ceux qui s’intéressent au cinéma.

« le cinéma peut éveiller ce qu’il y a de meilleur en chacun de nous»

 

La cinémathérapie en séance :

  • clapper-2140602_960_720Le plus souvent, la cinémathérapie s’invite naturellement au cours d’un  accompagnement : le principal concerné parle des films qu’il a vu, qu’il aime ou déteste. Je me base alors sur ces informations pour alimenter le dialogue et mieux connaitre les valeurs, les préoccupations et les aspirations qui émergent derrière ces choix et goûts cinématographiques. Les références visuelles dont il fait part sont une vraie source d’inspiration et de motivation, et je m’en sers souvent pour créer des petits exercices sur mesure afin de mettre en pratique les différents apports des films.
    Lire un exemple ici

 

  • demonstration-767983__340Dans d’autres cas, il m’arrive de prescrire des films qui me semblent bien ajustés aux goûts du patient et aux thématiques développées durant la séance. Le film visionné entre deux rendez-vous peut permettre d’apporter un regard différent sur une situation, d’illustrer un propos théorique ou d’ancrer de nouvelles notions abordées en séance. Il sert de base pour développer des pistes de réflexions de manière à ce la personne concernée puisse avancer sur sa propre histoire.
    Lire un exemple ici

 

  • moon-478982_960_720Enfin, l’art thérapie c’est aussi l’art de créer pour mieux se construire. Il m’arrive donc d’inviter les personnes que je reçois à créer leur « propre film » pour jouer avec leurs images mentales. À l’oral, par écrit, en photo, en dessin, en découpage ou simplement en songe, chacun peut exploiter sa créativité et laisser libre court à son inconscient dans un espace sécurisé afin de régler symboliquement des problématiques pour lesquelles la logique ne suffit pas.
    Lire un exemple ici

«La cinémathérapie, le coaching dont vous êtes le héros»

La cinémathérapie, outil de parentalité bienveillante

see-you-again-1013687_960_720Les enfants et les adolescents sont en constante évolution et la cinémathérapie peut contribuer à leur développement en facilitant le passage de certains caps de vie. En effet, les aventures des héros reflètent souvent symboliquement les étapes du processus vers la maturité (surtout dans les films et dessin-animés construits comme des contes). Les jeunes spectateurs peuvent donc s’identifier aux personnages et se servir de leurs expériences pour forger la leur.

Le parent qui en a conscience peut ainsi aider les siens à anticiper certains dangers, à repérer leur potentiel et à avancer malgré les obstacles.

De plus, les jeunes spectateurs ont généralement moins d’éloquence pour parler de leur ressentis, car ils n’ont pas accès aux mêmes ressources (vocabulaire, capacités cognitives, expériences ou recul face aux événements) que les adultes. Ils réagissent avec leurs émotions avant de pouvoir mettre des mots sur ces dernières. Les thérapies fondées sur l’expérimentation, le vécu, l’action et le jeu, telles que la cinémathérapie, s’avèrent donc plus efficaces que de longs discours.son-2935723_960_720

Enfin, la cinémathérapie est également intéressante car elle s’intègre sans effort dans le quotidien des enfants et adolescents (activité indémodable et facile à partager). Elle permet un accompagnement en douceur, où les messages importants peuvent se transmettre naturellement, efficacement et dans la bonne humeur.

Trois étapes de la cinémathérapie en famille :

  • Partageret vivre un bon moment et des réactions immédiates, riches de sens pour le spectateur et son entourage.
  • Créer un dialogue ouvert et bienveillant sur la base du film pour stimuler et alimenter les apports bénéfiques.
  • Expérimenterpar l’action ou le jeu les apports du film afin de les renforcer ou les adapter.

Cinémathérapie - Virginie Lemaire de Bressy

Dans tous les cas, la communication est essentielle dans la cinémathérapie. Qu’elle passe par les mots, les symboles, la posture, le contact ou les jeux, elle est la base indispensable pour que le spectateur puisse grandir et aider à grandir.

« Plongez dans l’écran et ressortez plus grand !»

Les ateliers de cinémathérapie

fox-3166166_960_720Les ateliers « Cin’Eveil en famille » offrent un moment privilégié parent/enfant pour découvrir les bénéfices de la cinémathérapie. Avec des outils de psychologie positive ludiques et accessibles, ces ateliers sont une façon d’expérimenter comment les personnages peuvent aider à devenir le héros de sa propre vie.

Les dessins-animés sont choisis avec soin pour la qualité des thèmes qu’ils abordent et le plaisir des petits et des grands.

« Un autre regard sur les dessins animés, sur soi et sur ses enfants,
pour vivre et grandir en s’amusant»

Programme :

  • Ciné: Visionnage de passages choisis pour vivre les émotions, apprendre à écouter son corps et celui de son entourage.
  • Echanges: Exprimer ses ressentis et écouter ceux de l’entourage, aborder des thématiques variées grâce aux images, mieux comprendre et répondre aux questions de l’enfant, transformer l’écran en support de sociabilisation.
  • Jeux : Expérimenter pour construire de nouvelles ressources et s’amuser en grandissant, qu’on soit petit ou grand.

 

Les ateliers ont lieux pendant les vacances scolaires à Maman Bulle, au 12 rue Edouard Dalmas à Nice.

Un livre pour rêver plus loin!

56917798_2609503035787110_7833973833408184320_nL’ouvrage « Cinémathérapie par les dessins animés – Grandir et s’épanouir en famille » permet de mieux comprendre comment la cinémathérapie peut s’appliquer concrètement au quotidien. Il offre des exemples d’application concrets, des suggestions pour faciliter le dialogue, des jeux ainsi qu’une exploration approfondie de plusieurs grands dessins animés en lien avec des thématiques clés pour se sentir bien dans sa vie (confiance en soi, gestions des émotions, ouverture d’esprit, acceptation du changement…).

Avec ce livre illustré fourmillant d’astuces, petits et grands joindront l’utile à l’agréable, épaulés par les héros de l’enfance.

En vente ici