Une caution scientifique à la méditation

 

Une expérience originale

Des chercheurs américains de l’Université de Californie ont récemment prouvé que la méditation facilite l’attention et les perceptions visuelles.

Intéressés par la méditation, ces chercheurs ont d’abord été frappés par le calme et la sérénité des moines tibétains et ce malgré un parcours souvent très difficile. La méditation semblait leur apporter beaucoup.

Mais si l’impact positif apparait évident pour des moines qui méditent toute leur vie, qu’en est-il pour ceux qui ont une vie bien remplie qui n’autorise pas la pratique de la méditation aussi régulièrement qu’au Tibet?
Faut-il des prédispositions particulières pour avoir une vie sereine?
Un simple stage de méditation peut-il réellement améliorer nos perceptions?

Ce sont ces questions auxquelles les scientifiques ont voulu répondre.
Dans leur protocole expérimental deux groupes similaires de 30 personnes participèrent à une retraite de 3 mois en montagne.  Le premier groupe pratiquait des activités individuelles et deux séances de méditation par jour. Le deuxième groupe (le groupe contrôle) pratiquait seulement des activités. A leur arrivée, leur départ et au milieu du programme les deux groupes furent amenés à passer certains tests. Un des tests mesurait « l’attention prolongée ». Plus précisément, les participants devaient observer pendant une demi-heure sur un écran d’ordinateur, des barres qui apparaissaient soit longues, soit courtes et ils ne devaient cliquer avec la souris que lorsque les barres étaient courtes.

A la fin de la retraite, le groupe 1 (qui a fait de la méditation) avait une meilleure capacité de distinction (entre court et long) et était capable de maintenir une meilleure concentration tout au long de l’exercice.  Cette augmentation de la « vivacité d’esprit » coïncide parfaitement avec les bienfaits  annoncés par les bouddhistes.

De plus, les bénéfices persistent dans le temps puisque les personnes qui continuent de s’entretenir occasionnellement gardent les mêmes bénéfices après 5 mois de retour à la vie « normale ».

Cette expérience prouve que des personnes totalement différentes et dénuées d’expérience en méditation peuvent réellement améliorer leurs capacités mentales grâce à un travail sur soi intensif. L’expérience à été également renouvelée avec des temps de retraite plus courts (moins de trois mois) et des progrès furent aussi constatés.

L’explication des chercheurs:                                     

Selon les scientifiques, il y aurait trois explications possibles pour justifier les bienfaits de la méditation:
– La méditation pourrait libérer des ressources mentales inutilisées ou « bouchées » par des pensées inutiles. Avec ce nouveau potentiel de concentration, les personnes pourraient donc augmenter leur capacité d’attention en qualité et dans le temps. 
– En « purifiant » l’esprit, la méditation permettrait aussi à celui qui la pratique de capter plus facilement des changements subtils et difficilement perceptibles pour une personne non initiée.
– Et enfin, la méditation faciliterait les régulations émotionnelles en réduisant de façon optimale nos pensées (conserve uniquement les pensées les plus pertinentes).

Le mot de la fin:

Cette étude est particulièrement intéressante.

– D’abord, parce qu’elle a l’originalité d’apporter une caution scientifique (une preuve au sens occidental) à une thérapie dite « parallèle ».
Les plus sceptiques pourront donc être rassuré sur les bienfaits de la médiation.

– Ensuite, parce qu’elle nous apporte un « outil bien-être ».
Pour faire simple, la méditation est une forme d’introspection, une façon de travailler sur soi, calme et naturelle.
Pas besoin donc de partir loin et longtemps pour en tirer déjà certains bénéfices. S’accorder simplement cinq minutes par jour pour soi afin de se recentrer, suffit largement à faire son effet. Ce petit rituel de bien-être où l’on s’efforce de faire le vide, de se concentrer uniquement sur sa respiration et ses sens; ce court moment où les pensées négatives n’ont plus leur place, ou plus rien ne peut nous atteindre, est à lui seul totalement régénérant.

Alors,  ne vous gâchez pas le plaisir. Prenez du temps pour vous.
C’est prouvé: ça fait du bien!

Dr Virginie Lemaire de Bressy, PhD

References :
The Shamatha Project: shamatha-project
– « Visual perception heightened by meditation training » : news.ucdavis.edu

 

 

3 Responses to 'Une caution scientifique à la méditation'

  1. Gaël says:

    C’est super intéressant comme article.
    Mais 5 minutes par jour… Avant de faire de la méditation, comme j’ai l’impression de pas avoir une minute à moi, je devrais déjà faire du coaching 😉 !

  2. Amanda says:

    J’arrive là par harazd (bon d’accord par blog appetit)Ce que j’y lis me plait bien, je reviendrais fouiller un peu

  3. Paul32 says:

    Merci enormement pour cette mine d info.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*